juin 2017
LMaMeJVSD
«mai  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Login

EFFICACITE

L’Aikido est-il efficace?
C’est la question qui vient souvent parmi les débutants ou ceux qui sont en recherche d’un sport de combat.

Question il est vrai bien légitime pour un sport de combat effectivement (ici on parlera plutôt d’art de combat (Budô),le sport étant basé sur la compétition). Mais de quelle efficacité parle-t-on? Et surtout,que recherche cette personne dans l’art martial?

L’ idée d’ “efficacité” est-elle la volonté de destruction de ses agresseurs potentiels? D’être satisfait lorsque son attaquant se retrouve au sol avec un bras cassé? Pleurant? Demandant pardon? Se sentant humilié? “Perdant”?

Le demandeur a-t-il peur de l’autre ou de l’inconnu dans sa vie quotidienne et son milieu? Recherche-t-il la toute puissance ? Désire-t-il compenser de vieilles frustrations?

Il est certes possible de pratiquer l’Aikido pour compenser certains sentiments,acquérir plus d’assurance… Les techniques portées à leur extrême peuvent être destructrices. La particularité,la distinction fondamentale de l’Aikido consiste en cette bienveillance présente dans la continuité de la pratique. L’adversaire est considéré comme partenaire. L’agression devient le prétexte d’un échange plus qu’une confrontation belliqueuse. La “matière première” de l’Aiki est l’attaque. Elle est considérée comme la source,le flux d’NRJ qui va permettre à la technique d’emerger. Il va s’agir d’une négociation physique qui rapidement influencera le mental. A tout moment,l’ Aikidoka peut porter la technique à son extrême. Mais blesser son partenaire est considéré comme un manque de contrôle et s’oppose fondamentalement à la philosophie propre à la Voie de l’Harmonie des Énergies.

Qu’est ce que l’efficacité? Si lors d’une tension,face à deux individus cherchant à s’approprier mon bien,“gagner” ne réside-t-il pas lorsque les agresseurs ont tout simplement abandonné leur projet malveillant?

Peut-être grâce à la force de persuasion,la posture calme,les déplacements déroutants,les prises de distances sécurisées,les messages non-verbaux de maîtrise de soi… autant de caractéristiques propres à un pratiquant d’Aikido aguerri qui peuvent dissuader de toute action la personne ayant des intentions malfaisantes. A l’image d’un Kendoka chevronné à la garde impénétrable,l’attitude mentale et physique,le regard et le positionnement d’un Aikidoka de haut niveau ne permettent pas d’atteindre son centre. A terme,on accède plus à la dissuation plutot qu’au combat physique.

Oui,on peut parler d’efficacité si celle ci consiste à trouver sa place dans la société qui parfois nous confronte à l’agressivité,les agressions,les conflits. Mais l’originalité de l’Aikido se place au-delà du vulgaire pugilat,et la victoire est au-delà de la volonté de terrasser,de détruire,ou d’humilier. Toutefois,ce niveau de maîtrise ne peut passer que par l’étude de toutes formes d’attaques et l’intégration,l’assimilation de toutes opportunités techniques.

Bon nombre de sports de combat offrent (il y a même depuis peu un style d’Aikido qui est entré dans ce système) des réponses équivalentes à tous sports à compétition:un gagnant = un perdant >au rictus de vainqueur répond les grimaces ou les larmes du perdant. Winner/Looser… des rapports humains binaires simplistes… Les techniques d’Aikido renvoient l’attaquant face à lui-même et ses propres responsabilités.

L’ Aikido propose de son coté,la complémentarité,l’Harmonie,l’Unité. On y parviendra par la maîtrise des attaques,des postures et esquives,et bien sur,des techniques propres. Pour y parvenir,des années de pratique sont nécessaires. Mais le travail en vaut réellement le coup car il installera une paix intérieure qui saura transparaitre en toutes circonstances,installée pour du ” long terme” chez l’Aikidoka.

un lien trouvé sur le net:

http://aikido.passion.free.fr/?2008/04/06/186-efficacite-de-laikido

PB.