décembre 2017
LMaMeJVSD
«nov  
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Login

DIFFERENTS NIVEAUX D’ATTENTE ET DE PERCEPTION

Différences selon les personnes ou leur niveau de pratique
La perception d’une technique en particulier,de l’Aïkido en général,ne sera pas la même pour un débutant que pour un maître l’ayant étudié durant 50 ans..Ce maître qui va l’enseigner aux débutants,pourra,parfois déstabiliser car ses explications ne correspondront peut être pas à leurpropre perception de la technique.

Lorsqu’on débute en Aikido,la perception et les critères autours de Sankyo ou de Kote-gaeshi par exemple,seront liés souvent à l’efficacité concrétisée parfois par la douleur sur le poignet d’Uke. Une fois passé ce besoin de résultat proche d’un rapport binaire “sado-masochiste”,au bout de quelque mois,ou années de pratique,les critères deviennent tout autres. Plutôt que d’infliger une douleur sur le poignet de l’autre,on va viser à entrer en contact avec le centre d’Uke. Puis,après encore d’autres mois et d’années de pratique,la recherche aura encore changé,évolué. La technique ne deviendra qu’un prétexte pour entrer en contact intime avec un ou ses partenaires.

Effectivement,suivre un enseignement avec un maître d’Aikido peut être déstabilisant. On peut avoir l’impression de ne pas comprendre les explications qui semblent parfois du domaine ésotérique,les critères de l’expert étant tellement éloignés des nôtres plus bassement matériels…

Un maître,qu’il soit d’ Aikido,d’ Ikebana,musicien,danseur,peintre ou autres spécialités,a dépassé la technique. Il peut se permettre de singulières libertés avec l’art. Ayant même dépassé le stade de la transmission,il arrive au stade de la créativité,parfois de l’inovation. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il existe différents styles ou courants quelque soit l’art. Le débutant doit le comprendre et savoir “lire” le chemin parcouru à chacun des conseils de celui-ci.

L’expert lui-même peut percevoir qu’il n’est parfois pas compris. Mais il sait aussi que ce qu’il explique sera compris un jour,et il continuera de planter des graines à chacun de ses stages en sachant que ces graines fleuriront patiemment,le moment venu.

La grande richesse de l’Aikido se dévoile petit à petit avec les années. On aimerait griller des étapes mais comme c’est impossible,sachons jouir de chaque seconde de pratique et laissons les années nous faire murir harmonieusement…

PB