avril 2017
LMaMeJVSD
«mar  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Login

Posture

Toujours le fil à plomb dans la poche !

Qu’on soit Uke ou Tori,l’attitude sera toujours bien verticale SHISEI (attitude juste) le centre bien placé en avant Le ki kaï Tanden est le point névralgique de la posture. Il devra toujours être placé en avant dans l’attaque comme dans la technique. Il en est de même en Suwari-waza (à genou) comme en Tachi-waza (debout). D’ailleurs,en seïza (posture parfaite) on doit systématiquement corriger notre verticalité.

La garde KAMAE en Aïki n’est pas rigide comme dans la plupart des sports de combat. Toutefois,qu’ on soit en Hidari ou Miggi Kamae ou encore Mu gamae (sans garde,bras descendus) en Shizentai (les pieds à la même hauteur),la verticalité sera toujours de rigueur.

On voit beaucoup trop de pratiquants les épaules en avant ce qui implique le bassin,les fesses en arrière,en attaque comme en technique. Placer son ventre en avant,est certes une prise de risque. Mais c’est la meilleur manière de pour exécuter le mouvement sans effort et être capable de se propulser,se déplacer tout azimut sans retard. C’est aussi la meilleure méthode pour rester vigilant et afin de pouvoir conserver un regard périphérique (ME TSUKE). Une posture penchée en avant implique souvent une prépondérance dans l’action des bras. Rappelons qu’un Aïkido idéal et sans besoin de forcer est un travail provenant au maximum des hanches. Les bras venant souvent pour rattraper une médiocrité posturale. De même,en travaillant sans dompter son centre risque,dans les mouvement tournants (très nombreux en Aïki) de nous laisser emporter par la force centrifuge. Enfin,un travail centré,buste d’aplomb,offre stabilité,vigilance,esthétique.

Conseil:imaginer toujours un fil à plomb qui relierait le menton et le nombril (enfin ça c’est pour les ventres plats !!!) . Une autre méthode afin de s’approprier une posture droite serait de penser que les centres de gravité (Ki Kaï Tanden) d’Uke et de Tori sont attirés tels des aimants.

Si le Dôjô comporte des miroirs,il ne faut pas hésiter à s’en servir afin de se corriger.