octobre 2017
LMaMeJVSD
«sept  
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Login

Le golfeur

Travailler avec le haut ou le bas du corps ?

La prépondérance de la sphère ventrale HARA* et précisement de son centre de gravité (Ki-Kaï-Tanden),bassin,hanches par rapport à l’usage des épaules et des bras. Selon le pratiquant,(surtout du sexe masculin) la force et l’action réside dans les biceps et les trapèzes. C’est peut-être vrai pour certains sports. Et encore,pratiqués à haut niveau,ce présupposé est remis en question.

Prenons l’exemple du tennis que tout le monde connaît. Imaginons un joueur ayant « tout dans les bras » mais rien dans les hanches. Va t il pouvoir aisément progresser dans sa spécialité autant dans ses revers que pour ses coups droits ou encore pour ses services ?

Tout comme la puissance du swing du golfeur provient d’une synergie de tout le coté du corps sans dissocier le haut du bas. Ce sera soit,tout le coté droit du corps,soit,pour les gauchers,le coté gauche. Et ce ne sera pas en soulevant de la fonte,que ces deux spécialités progresseront mais en développant leur souplesse des hanches entre autres…

*Le Hara là,compris dans son sens physique. Le Hara a un sens beaucoup plus profond. Il est également considéré comme le siège des intuitions et des réflexes. Au Japon,on peut s’apercevoir que le ventre a parfois plus d’importance que la tête pour l’occidental. De nombreuses expréssions dans la langue japonaise en font référence.

Retenez la métaphore du golfeur ou du tennisman

PB.