avril 2017
LMaMeJVSD
«mar  
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Login

Shiho-nage

Ah la voila,la technique qu’on va voir à chaque démonstration !!! … Elle se place sur toutes les attaques ou saisies….

Elle est incontournable. Mais elle,elle contourne. Oui,elle contourne l’épaule d’Uke.

Elle sollicite 3 articulations. Chronologiquement se seront l’épaule,puis le coude,enfin le poignet pour proposer une chute arrière,soit une chute plaquée selon l’intensité et le placement d’Uke. Enfin…. c’est un peu faux,hein,les gradés qu’en dites-vous ??? En fait on sollicite d’autres articulations,non?:les hanches,on vise le centre d’Uke notre cible favorite…

Shiho nage veut dire “Projection dans les 4 directions”. >SHI = 4 ,HO = Direction,NAGE = Projection

On l’assimile bien en la pratiquant avec deux Kens afin de retrouver son origine technique.

Elle se décline en version Omote ou Ura. Schématiquement,on va enrouler le bras d’Uke tel la spirale d’une coquille d’escargot. On va enrouler autours de l’axe de l’épaule. Selon la projection on va pouvoir décentrer le poignet. La finesse de cette technique va se mesurer en fonction de la “non-douleur” que recevra Uke. Rappelons qu’elle sera de la responsabilité d’Uke autant que de Tori. Uke a une participation active jusqu’à la chute.

>>>Point faible de cette technique:On le remarque assez souvent,si on laisse Uke se “reposer sur les épaules” de Tori,ou si le timing reste régulier et prévisible,alors Uke risque de faire une pirouette et Tori se retrouvera face à lui pour “un retour à l’envoyeur” (ou un “tiket de manège gratuit”)… Afin de corriger ce point faible,TORI doit passer sous le bras sans offrir de point d’appui quelconque (il va falloir donc bien se baisser sur les jambes et surtout pas lever le bras ou baisser la tête). Le timing du deuxième de temps doit être plus enlevé que le premier. Le troisième peut redevenir lent afin de démontrer la toute clémence de TORI.

Une faute est souvent constatée chez le débutant:le final en contre-pied. La conséquence sera un grand déséquilibre qui pourra alors faire “deux chuteurs pour le prix d’un”… Finir donc “même bras/même pied” en descendant son centre comme pour “cueuillir une fleur au sol” ou “faire ses lacets” sans casser le dos. Le troisième tempo est donc “hyper-délicat” presque au ralenti. Comme une cerise sur le gâteau de la technique…Pour souligner la parfaite maîtrise de l’équilibre et de la puissance d’Uke.

PB