juin 2021
LMaMeJVSD
«mai  
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930 

Login

Interclub d’Yverdon les bains ( Suisse)

Interclub avec nos amis Suisses d’Yverdon les bains

 

Pour la 4e année,l’AKDN a rendu visite au club d’Aïkido suisse d’Yverdon,commune jumelée avec Nogent.

Partis Vendredi à 14h30,nous sommes arrivés le soir vers 22h00 au gite du passant au bord du lac de Neufchatel. Afin d’éviter des nuits blanches comme l’an dernier,Patrick avait apporté des pastilles anti-ronflements,mais c’était sans compter l’écroulement du lit superposé où dormait notre Trésorier. Non,il n’était pas lesté de lingots d’or Nogentais ! Mais les lattes de son lit ont failli éborgner l’ami Nico!

Aprés un petit déjeuner sur place,nos amis helvètes nous attendaient afin de placer les tatamis de leur lumineux dôjô. Et c’était partit pour une journée de 5h00 de pratique.

Yves Schaeffer,enseignant local,  ouvrait le bal par un Aïki-Taïso traditionnel détaillé. Un échauffement qui,malheureusement se perd de nos jours et qui était celui que pratiquait O senseï. Puis plusieurs techniques où Tori est expressément à l’écoute de son partenaire. Ce dernier ne forçant pas les choses comme parfois on peut le ressentir.

Le prof de Nogent enchaînait à son tour en suivant la logique de la première partie. Ceci nous amenant à 12h00,heure de la remise de Hakama pour Emilie &Lydie reçues récemment au 2e Kyu.

Une petite heure consacrée au shopping et nous nous retrouvions à déjeuner tous ensembles dans une pizzeria.

L’AM,une règle originale,une expérience pédagogique inédite allait être entreprise à l’initiative d’Yves d’Yverdon.

Appelons le «  Rébus-Aïkido » ou « Aïkido-dominos ».

Le cours allait être assuré toujours par les deux enseignants mais les techniques allaient s’enchaîner alternativement comme par un seul &même prof. Le second enseignant devant trouver une nouvelle technique suivant le plus finement la première et ainsi de suite.

C’était au tour de l’enseignant Nogentais qui reprenait «soft» sur un osae waza «digestif» en suwari waza.

A 17h00,nous allions ensuite poursuivre l’entraînement en pleine nature. Et quelle Nature !!! A quelques kilomètres en voiture,tous en Keikogi,nous nous rendions alors dans un endroit privilégié et secret que nos amis allaient nous faire découvrir…. «Tine de Conflant»

Pages: 1 2

Comments are closed.