juin 2017
LMaMeJVSD
«mai  
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930 

Login

De fins critères…afin de s’affiner

Spécial gradés “YUDANSHA”

Arrivé (enfin) à intégrer les déplacements (sabaki),les chutes (ukemi),les frappes,saisies,et les différentes techniques,voila ensuite certains critères qui vont apporter de la finesse,et toute la nuance dans la progression de l’Aïkido de haut niveau.

On peut comprendre la richesse de l’Aïkido en étudiant auprès du plus grand nombre de Sensei ayant approché O Senseï. Mais désormais,l’Aïkido s’est enrichi de tous les apports d’autres enseignants qui ont su faire le lien avec d’autres apports. L’aïkido étant universel,chacun va trouver des points communs avec d’autres arts,sports,théories,concepts…

Néanmoins,des recherches sont à suivre dans la progression des grades Yudansha. On peut en faire allusion au niveau débutant. Malheureusement,on ne peut mettre “la charrue avant les boeufs” et les bases doivent être intégrées,connaitre le “language du tatami“,avoir “assimiler le vocabulaire avant d’entammer la poésie“… Les pages qui vont suivre s’adressent plutôt aux gradés. Il n’est pas là question d’apprendre de nouvelles techniques,car elles sont quasiment toutes vues arrivé au niveau 1er Kyu. La suite de la progression va consister à affiner,surtout éthérer,enlever tout le superflu. Certains critères viennent là pour exhacerber les sens du pratiquants. On franchit là le cap des nuances,des variations,de la démultiplication dans les choix techniques… Le gradé doit être en effet capable de s’adapter immédiatement à son partenaire. L’analyse n’est plus du domaine intellectuel,mental mais va devenir réflexe,spontanné,voire intuitif.

Les pages suivantes traiteront du RI AI,DE AI,MA AI,AWASE,….